Syn Lab
Logo

L’HISTOIRE DE SYNLAB

Les constats de départ

Le paysage éducatif français est perçu comme relativement morose :

  • 20% des élèves entrant en 6ème ne maîtrisent pas la lecture.
  • 150 000 jeunes sortent chaque année du système éducatif sans diplôme, avec très peu de perspectives d’avenir.
  • La France est l’un des pays de l’OCDE où l’écart de niveau est le plus important entre les plus faibles et les plus forts, et où l’origine socio-économique est la plus prédictive de l’échec scolaire.

Les causes de ces difficultés ne sont pas à rechercher uniquement dans le manque de moyens. Certains aspects qualitatifs, exposés ci-dessous, pourtant reconnus par tous, restent sans réponse à grande échelle.

  • L’école est déconnectée de la vie, segmentée en disciplines abstraites. Cependant, les enfants ont besoin de faire le lien avec la vie réelle et de comprendre le sens de leurs apprentissages, en étant acteurs et en explorant le monde à partir de leurs questions.
  • L’école française fonctionne plutôt selon une logique de transmission de savoirs. Pourtant, une récente étude de Durlak, Weissberg et al., (2011) démontre qu’une logique de développement de compétences, de savoir-faire et de savoir-être est plus à même de favoriser l’épanouissement des enfants et améliore leur performance scolaire.
  • Le système scolaire est individualiste et générateur de stress. De nombreuses recherches montrent qu’un environnement coopératif et encourageant permet au contraire de mieux apprendre et de développer la confiance en soi.
  • Les 840 000 enseignants que compte la France ne sont pas suffisamment formés. Le rapport de la Cour des Comptes de 2015 sur la formation continue des enseignants montre qu’elle n’est pas adaptée à leurs besoins. Ils sont isolés et parfois démunis devant les difficultés des élèves. Ils ont besoin d’être accompagnés, soutenus et valorisés.

Notre vision

Il n’y a pas de gène de l’échec, tous les enfants ont le potentiel de réussir. Nous souhaitons construire une société qui permette à tous les enfants d’acquérir les compétences transversales dont ils ont besoin pour réussir à l’école et dans leur vie : confiance en soi, empathie, prise d’initiative, esprit critique, capacité à communiquer de manière efficace, créativité, capacité à travailler en équipe

Notre mission

Accompagner les professionnels qui passent leur vie avec les enfants : professeurs et éducateurs. Ils sont les acteurs du changement éducatif.

Nos objectifs et nos activités

Pour réaliser notre mission, nos objectifs, et les activités correspondantes, sont les suivants :

1. Être à la pointe de la recherche internationale sur les environnements d’apprentissage propices à la réussite scolaire permettant le développement des compétences transversales (confiance en soi, coopération, motivation, compétences sociales et civiques, etc.). Il s’agit ensuite de rendre accessibles les résultats de cette recherche aux acteurs éducatifs (enseignants et parents).

—> Activité de recherche, veille et vulgarisation

Notre méthode d’action consiste à faire le lien entre la recherche et les pratiques du terrain, ainsi qu’à rendre accessibles nos travaux aux acteurs de l’éducation pour qu’ils puissent se les approprier (toutes les publications sont mises en partage sous licence Creative Commons).
-  Participation active aux conférences internationales et françaises (IREDU, WISE, etc.), relations avec des partenaires de recherche comme l’OCDE, etc.
-  Recherche-action sur les environnements d’apprentissages et les compétences transversales
-  Réalisation d’une cartographie des compétences transversales et des environnements d’apprentissage ayant fait leurs preuves pour développer ces compétences

2. Fédérer et accompagner une communauté d’acteurs du changement éducatif

Notre priorité est de travailler avec les professeurs des écoles du système éducatif français.

—> Activité d’accompagnement des acteurs éducatifs

Nous souhaitons inspirer, outiller, former les enseignants, faciliter les échanges entre pairs pour leur permettre d’offrir à tous les enfants, notamment les plus en difficulté, les conditions de la réussite éducative.
-  Animation d’une plateforme numérique et d’un réseau physique d’acteurs du changement éducatif
-  Organisation d’un concours éducatif chaque année : le Défi Bâtisseurs
-  Diffusion de notre offre de formation (formations présentielles et à distance (MOOC) pour les enseignants, kits pédagogiques à télécharger, accompagnement à distance et animation de rencontres locales, vidéos de pratiques pédagogiques, etc.)
-  Création et distribution de la « boîte Bâtisseurs » (une mallette pédagogique à destination des animateurs ville) pour faciliter l’animation des temps périscolaires

3. Contribuer à un changement culturel et influencer les politiques éducatives publiques en France

—> Activité de plaidoyer

Nous partageons le fruit de notre travail de recherche-action avec ceux qui portent les politiques publiques éducatives et auprès de l’opinion publique. Nous voulons contribuer à insuffler une culture commune basée sur la confiance, la coopération et la prise d’initiative, qui puisse donner les moyens aux acteurs éducatifs de construire un environnement propice à la réussite et à l’épanouissement de tous les enfants.
-  Plaidoyer auprès des décideurs institutionnels (aux différents niveaux : local, national, européen)
-  Médiatisation de nos actions auprès du grand public (via des partenariats avec des films tels qu’Il était une forêt, Sur les chemins de l’école ou via des plateformes comme celle de Francetv éducation).

Spécificités

Notre organisation se démarque des autres acteurs du secteur par :

  • une vocation d’impact systémique, à grande échelle : nous ne sommes pas une initiative locale (école alternative par exemple) qui ne toucherait que quelques dizaines ou centaines d’enfants.
  • un impact démultiplié car les bénéficiaires directs de nos actions sont les acteurs éducatifs, chacun touchant à son tour de nombreux enfants, et ce pour plusieurs années.
  • une approche scientifique des sujets traités.

Nos principes d’action

  • Co-création et ouverture. Nous pensons que pour être adoptée et généralisée, une innovation doit être co-créée par les acteurs eux-mêmes. Nous intégrons systématiquement des enseignants, des parents, des éducateurs dans la conception de nos projets. Nous nous efforçons de relier les mondes, à école et hors l’école, international et France, recherche et terrain. Nous travaillons avec un écosystème de professionnels et d’experts aux profils variés et complémentaires, issus du monde de l’éducation, de la recherche et de l’entreprise, en France et à l’international, tous animés par la même envie de changement éducatif.
  • Flexibilité et amélioration continue. Nous savons remettre en cause ce que nous faisons, en fonction des retours d’expérimentation, des difficultés ou opportunités qui se présentent. Notre objectif est de « créer du mieux » et de trouver les moyens de le généraliser, même si cela demande de revoir ce que l’on avait imaginé en première instance.
  • Des moyens au service d’une finalité. Nous utilisons et promouvons des outils et des moyens - nouvelles méthodologies de conception et d’innovation (design thinking) et nouvelles technologies (TIC) - sans jamais les considérer comme une fin. Nous mettons ces moyens au service d’une finalité : l’épanouissement de tous les acteurs impliqués - enfants, parents, enseignants.

Notre organisation

Les initiatives auxquelles nous contribuons L’HISTOIRE DE SYNLAB L’ÉQUIPE, LE CA ET LE CONSEIL SCIENTIFIQUE NOS PARTENAIRES

Actualités


Réseaux sociaux