Actualités

Florence Rizzo, François Dubet, Céline Darnon et Sébastien Goudeau appellent à soutenir les enseignants dans le développement de pratiques pédagogiques génératrices d’équité. La tradition française attribue un rôle clé à l’école dans la mobilité sociale. Pourtant, les enquêtes Pisa de ces dernières années rappellent que la France est l’un des pays les plus inégalitaires de la zone
Alors que les enquêtes PISA pointent le système éducatif français comme champion des inégalités scolaires, SynLab a lancé une grande enquête auprès de 826 enseignants afin de comprendre le regard des enseignants sur les facteurs de réussite ou d’échec de leurs élèves et les pratiques pédagogiques susceptibles de contribuer à réduire les inégalités entre les élèves.

Florence Rizzo

Co-fondatrice

Elle grandit en zone rurale dans l’est de la France et poursuit sa scolarité dans des écoles publiques. Ses parents n’ont pas le “bac” mais ils croient fermement en l’éducation. Son père, fils de mineur lui transmet une conscience sociale et sa mère infirmière, une culture du soin. Curieuse et avide d’apprendre, elle a la chance de partir en Hypokhâgne au lycée Lakanal de Sceaux puis d’intégrer quelques “grandes écoles” : ScPo, Essec, Insead. A chaque fois, le même sentiment d’assister à une forte reproduction des inégalités, ce qui renforce son engagement et son envie de contribuer à la réduction de ces inégalités. SynLab naît en 2012 de cette envie profonde de mettre ses compétences au service d’une éducation de qualité accessible à tous et de la conviction que cela ne pourra se faire sans un accompagnement humain de celles et ceux qui font l’école au quotidien. Elle croise la route de nombreuses personnes qui font de SynLab une aventure collective.

{nom}

{FONCTION}

{BIO}