Enquête – Continuité pédagogique

Dans un contexte de crise sanitaire inédit impliquant la fermeture des établissements scolaires depuis le 16 mars, l’association SynLab, dédiée à l’accompagnement des enseignants, a lancé une enquête auprès du corps enseignant afin de recueillir les premières expériences et retours sur les modalités de déploiement de l’enseignement à distance.

L’enquête, menée du 21 au 23 mars, a été réalisée auprès de 1330 enseignants allant du primaire au secondaire. 

Les principaux résultats : 

  • Grâce au numérique la bascule vers l’enseignement à distance a pu se faire rapidement. Les enseignants ont dans un premier temps privilégié la diffusion d’information. La mise en place de classes virtuelles restent pour le moment minoritaire (12% des enseignants).
  • 20% des enseignants interrogés estiment que l’absence d’équipements informatiques ou de connexion dans les familles freinent cette mise en place.
  • Le risque de creusement des inégalités est majeur, entre les élèves bénéficiant d’un équipement adapté et de l’appui familial nécessaire et ceux qui n’en bénéficient pas : 70% des enseignants redoutent le décrochage dans les apprentissages de leurs élèves les plus fragiles.
  • 66% des enseignants expriment des besoins d’accompagnement, pour mieux mener des activités pédagogiques à distance et arriver à mobiliser les parents notamment.

Communiqué de presse_Continuité pédagogique_SynLab

Dossier_Presse_SynLab

Enquête Continuité pédagogique – Synthèse sondage enseignants_SynLab

Nous avons également conduit une étude auprès de 160 personnels d’encadrement :

20200326 – Continuité pédagogique – Synthèse chefs d’établissement et cadres

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter !

Florence Rizzo

Co-fondatrice

Elle grandit en zone rurale dans l’est de la France et poursuit sa scolarité dans des écoles publiques. Ses parents n’ont pas le “bac” mais ils croient fermement en l’éducation. Son père, fils de mineur lui transmet une conscience sociale et sa mère infirmière, une culture du soin. Curieuse et avide d’apprendre, elle a la chance de partir en Hypokhâgne au lycée Lakanal de Sceaux puis d’intégrer quelques “grandes écoles” : ScPo, Essec, Insead. A chaque fois, le même sentiment d’assister à une forte reproduction des inégalités, ce qui renforce son engagement et son envie de contribuer à la réduction de ces inégalités. SynLab naît en 2012 de cette envie profonde de mettre ses compétences au service d’une éducation de qualité accessible à tous et de la conviction que cela ne pourra se faire sans un accompagnement humain de celles et ceux qui font l’école au quotidien. Elle croise la route de nombreuses personnes qui font de SynLab une aventure collective.

{nom}

{FONCTION}

{BIO}